• Grégori Baquet, né le 11 décembre 1970 à Paris XIIIe, est un acteur, chanteur, musicien, réalisateur et metteur en scène français.

    Grégori Baquet est le fils de l'acteur et violoncelliste Maurice Baquet. L'orthographe slave de son prénom est due aux origines russes de sa mère, chorégraphe et danseuse. Il a deux frères (Stéphane et Dimitri) et deux soeurs (dont Anne). Il est le père d’un petit garçon qui s’appelle Théophile.

    C’est sur les genoux de sa mère qu’il applaudit pour la première fois son père sur scène. Celui-ci habitue son fils au son du violoncelle et l’installe devant un piano dès son 6ème anniversaire… ensuite, pendant des années, la clarinette et le saxo feront la joie des voisins ! Il est donc, comme les autres membres de sa famille, passé par le conservatoire de musique !

    C’est à 13 ans qu’il se découvre une passion pour la comédie. Naturellement, plus grand, on retrouve Grégori dans la troupe de son collège et fait ses premières mises en scène. Quelques années plus tard, il décide d’arrêter ses études, afin de se plonger à fond dans sa passion : commence alors une vie de marathonien, entre théâtre et musique. Désireux de se perfectionner dans cet art, il prend des cours de comédie tout en jouant dans diverses compagnies. Vers l’âge de 16-17 ans, il commence à tourner pour la télé sans pour autant abandonner le théâtre. Tantôt sur les planches, tantôt devant les caméras, cet acteur se révèle être également un excellent chanteur. Il chante dans des pianos bars pour gagner de l’argent.

    Il fait ses débuts en 1986 dans la compagnie "C'était comment déjà ?" de Karim Salah aux côtés de Louison Roblin et de Jacques Fabbri entre autres, puis dans Fleur bleue de Jean-Pierre Ronssin. De 1994 à 1995, il a joué le rôle d'un jeune sportif dans la série Extrême Limite, dont il interprète également le générique. De 1996 à 1999, il joue dans le feuilleton Une femme d'honneur, diffusé sur TF1. Une réalisatrice de cette série, Marion Sarraut, lui offre un rôle aux côtés de Mireille Darc dans L'Ami de mon fils (1997).

    C'est en 1995 qu'il entre dans la compagnie Roger Louret dans laquelle il joue Les Années Twist, Les Années Zazous, puis L'Arlesienne.

    Il ne conçoit pas la vie sans jouer ni chanter ; il est donc naturel de le retrouver à 30 ans, en 1999, dans cette aventure, ce « Roméo et Juliette » qui lui réserve le rôle de Benvolio, l’ami de Roméo… Son rôle, il y tenait, et il s’est battu pour le décrocher. Roger Louret (producteur aussi de Roméo et Juliette) n’est pas vraiment d’accord pour qu’il passe le casting car il ne veut que de nouveaux interprètes. Il obtient quand même le droit de le passer et finit par convaincre Gérard Presgurvic!

    Il obtient son premier grand rôle en 2004, dans le film Grande école.

    En 2006, il joue aux côtés de Jean-Marie Bigard et Catherine Arditi dans Le Bourgeois gentilhomme de Molière où il joue le rôle de Covielle.

    En 2009, il remplace Fabian Richard de manière impromptue pour quelques représentations dans le rôle de Claude dans la comédie musicale Hair - 1969 - 2009 au Trianon. La même année, Grégori Baquet joue seul sur scène dans le spectacle Le K de Buzzati au théâtre du Petit Hébertot, à Paris.

     

           
       



    1 commentaire
  •  

     

    Il incarne Roméo.

    Fils unique des Montaigu, il est doux et insouciant. En tombant amoureux de Juliette, il provoquera la mort de Mercutio, son meilleur ami. Il tuera Tybalt et se suicidera en croyant Juliette morte.


    votre commentaire
  • Damien Sargue (ou encore Damien Danza) (de son vrai nom Damien Gras) est un chanteur français né le 26 juin 1981.

    Les parents de Damien Sargue divorcent alors qu'il n'est qu'un bébé d'un an et sa mère s'installe avec lui et son frère Julien en Normandie. Tout débute vraiment pour lui à l'âge de 8 ans lorsque sa mère décide de l'inscrire à l'Ecole des variétés, à Caen, alors que Damien rêve, lui, de faire du judo. Sa déception est de courte durée puisqu'il se prend rapidement de passion pour la musique et le chant, dans lesquels il excelle déjà malgré son jeune âge.

    Au début des années 90, Damien participe à un concours télévisuel présenté par Jean-Pierre Foucault, Les numéros 1 de demain, rubrique de la célèbre émission Sacrée Soirée. Durant six semaines consécutives, Damien est plébiscité par le public.

    S'il a agréablement surpris les téléspectateurs de l'émission par ses prestations, les producteurs de disques ont également repéré en lui un futur talent. En 1991, Damien, qui n'a que 10 ans, enregistre son premier single : Emmène-moi. Mais ses parents lui demandent de se consacrer à ses études en priorité, en attendant sa majorité. Damien continue néanmoins à chanter et participe régulièrement à des concours dans le sud de la France, pendant ses vacances scolaires. Il remporte d'ailleurs le concours de la chanson française à Cannes.

    Sa vie prend un autre tournant en 1996 alors qu'il envoie une cassette à différents castings. Il décroche une audition à Paris pour Notre-Dame de Paris, ayant appris que Luc Plamondon et Richard Cocciante étaient à la recherche de doublures pour leur spectacle. Même si, à cette époque, personne ne peut présager du succès extraordinaire de la comédie musicale, Damien a l'impression de faire ses premiers pas dans la cour des grands. Il ne supporte plus de devoir poursuivre sa scolarité et quitte l'école à l'âge de 16 ans.

    Il incarne les doublures de Phoebus et Gringoire, respectivement interprétés par Patrick Fiori et Bruno Pelletier. Ce n'est pas un premier rôle, mais cela lui permet de se confronter à la réalité de la scène et de se produire plus d'une centaine de fois.

    Son interprétation est convaincante puisque Gérard Louvin et Daniel Moyne, futurs producteurs de Roméo et Juliette, de la haine à l'amour, voient en Damien le Roméo idéal. Ainsi, en janvier 2001, Damien Sargue monte aux côtés de Cécilia Cara (Juliette) sur la scène du Palais des Congrès de Paris pour la première d'une longue série de représentations du spectacle écrit et composé par Gérard Presgurvic, d'après l'œuvre de William Shakespeare, et applaudi par un million de spectateurs lors de la première année.

    En 2004, désireux de démarrer une carrière en solo, Damien Sargue enregistre trois premiers titres qui sont envoyés aux radios. Mais Merci et Elle vient quand elle vient ne rencontrent pas le succès escompté par sa maison de disques, Universal Music, et l'album prévu n'est finalement jamais commercialisé, bien qu'une version promotionnelle ait fait l'objet d'une sortie à Taiwan.

    Son timbre et sa puissance vocale séduisent par la suite l’équipe de Cameron Macintosh, alors en recherche des voix françaises pour l’adaptation cinématographique de la célèbre comédie musicale « Le Fantôme de l’Opéra ». Damien sera choisi pour interpréter Raoul, le fantôme lui-même !

    En 2006, Gérard Presgurvic annonce la tournée asiatique de « Roméo et Juliette ». Damien retrouve avec plaisir le rôle de Roméo au côté d’une toute nouvelle troupe dans une mise en scène entièrement repensée. Les cinq mois en Asie sont un vif succès et Damien a alors l’opportunité de sortir son album à Taiwan pour le plus grand bonheur des fans déjà très nombreux. Grâce à cet engouement, il entame une série de concerts à Taipei et Séoul.

    De retour en France, il se penche avec détermination sur la création de son deuxième album, entouré d’une nouvelle équipe créative et de ses musiciens. Il s’engage personnellement et pour la première fois à l’écriture de ses chansons. Ce deuxième opus sera certainement LE véritable premier album que Damien attendait.

    Le 23 mai 2008, Damien donne son premier concert solo en France sur la scène Bastille à Paris. Le concert affiche complet.

    Damien Sargue et Joy Ester se sont mariés début septembre 2009 à Las Vegas.

    Damien Sargues est attendu au côté de Joy Esther pour le retour de Roméo et Juliette sur la scène française, du 2 février au 4 avril 2010 au Palais des Congrès à Paris, puis en tournée dans toute la France, toujours dans le rôle de Roméo.

     

     
     
     
     
     
     


          


    1 commentaire
  •  

     

    Elle incarne Juliette.

    Fille chérie des Capulet, elle est romantique et exigeante. En aimant Roméo, elle attisera la haine de leurs deux familles et ne pourra survivre à la mort de celui qu'elle aime.


    votre commentaire
  • Cécilia Gruffaz, alias Cécilia Cara, est né le 5 juin 1984 à Cannes.

    Au cours de sa scolarité au collège Stanislas de Cannes, en 1999, alors qu'elle participe à Graines de star sur M6, Laurent Boyer la contacte pour qu'elle passe le casting de Roméo et Juliette. Elle est retenue par Gérard Presgurvic pour jouer le rôle de Juliette. Elle tiendra ce rôle pendant plus de 3 ans d'abord à Paris, ensuite en tournée en province ainsi qu'en Suisse et en Belgique où a eu lieu la toute dernière représentation (avec Cécilia Cara) le 21 décembre 2002.

    Après, elle fera 2 duos avec Florent Pagny (L'air du temps) et Ronan Keating (Je t'aime plus que tout), et un single sortira en 2003 : Le dernier reflet.

    Au cinéma, en 2004, elle tient un petit rôle dans le film de Charles Nemes Le Carton, mais a également le rôle d'un ange dans Droit au cœur, court-métrage d'Arnaud Paris. Elle prête également sa voix au personnage de Christine dans Le Fantôme de l'Opéra de Joel Schumacher.

    En 2006, Cécilia donne ses deux premiers concerts solos au Petit Journal Montparnasse le 20 mars et à l'Européen le 5 juin.

    Elle est également la marraine de l'association Tous en scène qui organise des concerts dans le but de récolter des fonds pour la recherche contre la sclérose en plaques.

    De 2006 à 2008, Cécilia joue au théâtre aux côtés d'Arthur Jugnot dans La Sœur de Jerry King (mise en scène d'Arnaud Lemort), d'abord au festival d'Avignon, puis à Paris avant de partir en tournée dans toute la France.

    De mai à août 2008, elle retourne au théâtre des Mathurins dans Tonton Léon Story (mise en scène de Daniel Colas) aux côtés de Didier Brice (Thibault de Père et Maire).

    En juillet, elle participe à l'émission Fort Boyard sur France 2 en faveur de l'association caritative « les papillons de Charcot » et aide à récolter 22 120 euros en sa faveur.

    Le 8 octobre 2008, elle démarre la comédie musicale Grease à Paris, au théâtre Comédia et y tient le rôle de Sandy (joué à l'origine par Olivia Newton-John). La comédie musicale a eu un tel succès que les représentations ont été prolongées jusqu'au 1er février 2009. Retour à Paris !!! Du 4 au 20 décembre 2009, au Palais des Congrès de Paris (seulement les 4, 5, 11, 12, 19 et 20 décembre).

    A l'été 2009, Cécilia était de retour à Avignon, où elle a présenté le polar musical "Bonnie and Clyde". Elle interprète Bonnie Parker... Du 22 décembre 2009 au 17 janvier 2010, le spectacle sera à Paris, à l'Alhambra, avec Cécilia, bien sûr...

         
         
         
              
          

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique