•  

     

    Il incarne Clopin.

    Ami et protecteur de la jeune Esméralda, il est le chef de la bande des mendiants et règne de la Cour des Miracles.

    Quand il découvre le poête Gringoire dans son antre, il le juge et le condamne à la pendaison, mais la jeune gitane le sauve en acceptant de l'épouser.

    Quand il apprend l'arrestation et la condamnation d'Esméralda, il décide, avec l'aide des mendiants, d'attaquer la cathédrale afin de la sauver.

    Il sera tuer pendant la bataille avec les soldats de la garde de Phoebus.


    votre commentaire
  • Bruno Pelletier est un chanteur canadien, né le 7 août 1962 à Charlesbourg, au Québec.

    Tout au long des années 80, son cœur balance entre le sport et la musique. Ceinture noire de karaté en main, il prend d'abord l'initiative d'ouvrir sa propre école d'arts martiaux, mais parallèlement, s'adonne à son deuxième centre d'intérêt, la musique.

    Batterie, mais aussi chauteur les formations rock "Amanite et Sneak Preview", il arpente les bars pendant plusieurs années, et apprend les rudiments du métier d'artiste.

    En 1989, Bruno décide de faire de la musique sa priorité et fonde, le groupe rock francophone Pëll. Avec ses musiciens et quelques compositions, il participe à des concours et tente de se faire remarquer par le milieu professionnel.

    En 1990, à la faveur de rencontres heureuses, la société "Les Disques Artiste", présidée par Paul Lévesque, lui offre enfin un premier contrat de disque. Sa carrière Pelletier est lancée !

    En 1992, parallèlement à la mise en marché de son album éponyme, il se voit successivement offrir des rôles dans la revue musicale "Les fous du rock'n'roll", et dans la version québécoise de l'opéra rock signé Plamondon-Berger, "La légende de Jimmy". Bien que le succès de ce dernier spectacle soit plutôt modeste, la présence scénique et les qualités vocales de l'artiste impressionnent.

    En 1993, Luc Plamondon conquis par les talents du chanteur, fait de nouveau appel à lui. Cette fois, il lui offre le rôle de Johnny Rockfort dans une nouvelle mouture parisienne de l'opéra rock "Starmania". Il incarne le personnage à plus de quatre cents reprises sur une période de deux ans, et profite de ses moments libres pour peaufiner son deuxième album.

    En 1995 sort l'album "Défaire l'amour". Cette année-là, il joue avec brio le rôle d'un truand, dans la très populaire télésérie Omerta II et lance l'album "Miserere". Ce troisième opus, qui se hissera rapidement au sommet des palmarès, se vendra à plus de 250 000 copies et lui vaudra un véritable impact populaire.

    En 1996, au Gala de l'ADISQ, Bruno se voit couronné pour une deuxième année consécutive du prix Félix Artiste masculin de l'année et l'album "Miserere" des prix Félix : Album de l'année catégorie Pop rock, Album de l'année catégorie Meilleur vendeur et Spectacle de l'année catégorie Interprète.

    1998 et 1999 seront les années "Notre-Dame de Paris". Le spectacle, dans lequel Bruno incarne le poète Gringoire, est un véritable triomphe. Le titre Le temps des cathédrales, qu'il interprète brillamment, lui permet de se hisser au sommet des palmarès et de se faire connaître dans toute la francophonie.

    En 1999, le quatrième album studio "D'autres rives" est simultanément lancé en Europe et au Québec. Cette sortie sera appuyée par une imposante tournée qui lui permettra de se produire pour la toute première fois en tant qu'artiste solo sur plusieurs scènes prestigieuses d'Europe dont l'Olympia de Paris, La Cigale et Le Bataclan.

    Bien que très occupé avec sa carrière solo, il fera deux parenthèses, le temps de renfiler les habits de Gringoire dans les versions québécoise et londonienne de "Notre-Dame de Paris".

    En août 2002, il lance "Un monde à l'envers" et entame une tournée de deux ans. En décembre de la même année, il unit sa voix à l'Orchestre Symphonique de Montréal pour présenter une série de concerts à la Basilique Notre-Dame. Ayant pour thématique les grands classiques de Noël, il profitera de l'occasion pour enregistrer l'album "Concert de Noël" qui connaîtra un immense succès populaire.

    En 2004, on lui propose le rôle-titre du spectacle musical "Dracula - Entre l'amour et la mort". Toujours à l'affut de nouveaux défis, cette nouvelle aventure lui permet d'ajouter quelques cordes à son arc, puisqu'il s'implique également à titre de directeur artistique et coproducteur. Le spectacle, présenté pour la toute première fois à Montréal le 31 janvier 2006, est un franc succès et l'impose comme une figure incontournable de ce genre au Québec.

    En 2007, après trois ans à se consacrer à l'énigmatique prince des ténèbres, l'infatigable touche-à-tout, désireux de revenir à quelque chose de plus intimiste, lance "Bruno Pelletier et le GrosZorchestre". Habile mélange d'influences populaires et jazz, cet album nous fait découvrir un style différent qui lui va à ravir.

    La même année, il enregistre un duo avec Hélène Ségara, intitulé la Moitié de Nous.

    En 2009, il revient avec "Microphonium", première réalisation de matériel original en six ans. Un album qui arrive à point et souligne de belle façon les 25 ans de carrière du populaire chanteur.

         
         
         

    votre commentaire
  •  

    Il incarne Gringoire.

    Poête parisien sans succès, il découvre par hasard l'entrée des la cachette des bohémiens, La Cour des Miracles.

    Jugé et condamné à être pendu,il peut vivre que si l'une des femmes de la communauté accepte de l'épouser. Toutes refusent !

    Seule Esméralda a pitié de lui. Afin de le sauvé, elle devient sa femme.


    votre commentaire
  •  


    Julie Zenatti est née le 5 février 1981 à Paris,

    Julie Zenatti est, depuis sa petite enfance, passionnée par la musique. En 1992, elle obtient une dérogation scolaire pour suivre un enseignement au Studio des variétés.Elle chante également dans la chorale de l'école. Elle fait ses premiers pas sur scène à l'âge de 11 ans, lors d'un spectacle de fin d'année au collège, où elle interprète Milord, d'Edith Piaf.

    À 13 ans, elle a la chance de pouvoir aller enregistrer à Londres le titre Chaque seconde avec toi, écrit par Lenny Kravitz et Jerry Devaux. Malheureusement, ce single ne sortira jamais dans le commerce.

    En 1996, Julie apparaît dans l'émission La Chance aux chansons. Elle y interprète le titre Mon ami pour la vie. Elle prêtera ensuite sa voix au générique du dessin animé "Starla et les joyaux magiques".

    Alors qu'elle n'a que 16 ans, elle participe aux Francofolies de La Rochelle. C'est là que Luc Plamondon la remarque et lui propose d'auditionner pour sa future comédie musicale. Elle tente alors sa chance pour le rôle d'Esmeralda mais Plamondon finit par lui attribuer le role de Fleur-de-Lys. L'aventure "Notre-Dame de Paris" commence alors qu'elle a à peine 17 ans. Durant la deuxième année du spectacle, elle reprend le rôle d'Esmeralda, en lieu et place d'Hélène Ségara.

    En 2000, elle sort son premier album, "Fragile", porté par le single Si je m'en sors, certifié disque d'argent. L'album, quant à lui, s'écoule à 145 000 copies en France, ce qui lui vaut un disque d'or. Puis les singles sortent : Fragile, Why et Le couloir de la vie (avec Passi).

    En 2002 sort "Dans les yeux d'un autre", son deuxième opus. Le premier single est La vie fait ce qu'elle veut. L'album est certifié lui aussi disque d'or. Elle entame sa deuxième tournée qui la mènera jusqu'au Palais des Sports de Paris, en février 2004.

    C'est cette même année que sort son troisième disque, "Comme vous". Le single Je voudrais que tu me consoles assure la promotion du disque. Au final, l'album est lui aussi certifié disque.

    À l'été 2007, la chanteuse revient avec un nouvel opus nommé "La Boîte de Pandore", annoncé par son single (Tango) Princesse.  Dès mars 2008, une quatrième tournée est entamée, passant par plusieurs villes de France, ainsi que par l'Olympia de Paris.

    Depuis 2003, elle participe aux concerts des Enfoirés, mis à part l'édition 2010 qu'elle saute, afin de préparer au mieux la promotion de son nouvel album.

    En septembre 2009, elle est juré de l'émission X Factor aux côtés de Marc Cerrone et Alain Lanty.

         
         
         
         

    votre commentaire
  •  

     

    Elle incarne Fleur-de-Lys.

    Elle se trouve être la jeune fiancée de Phoebus. Elle s'apprête à l'épouser quand ce que ce dernier se retrouve attiré par la belle Esméralda. La demoiselle se sent trahie par l'homme qu'elle aime et se montre particulièrement jalouse envers la gitane.

    Elle n'acceptera de pardonner à son fiancé qu'une fois Esméralda pendue.


    votre commentaire
  • Patrick Chouchayan, alias Patrick Fiori, est né le 23 septembre 1969 à Marseille.

    Issu d'une famille de 5 enfants, d'un père d'origine arménienne et d'une mère d'origine corse, il fait ses premiers pas dans la musique à 12 ans grâce à Franck Fernandel, qui lui offre le rôle du fils du rémouleur dans la comédie musicale "La légende des santonniers".

    À 16 ans, avec l’aide de sa famille, il enregistre un premier titre Stéphanie, puis Dans ton regard et ensuite Le cœur à fleur d’amour.

    Ses participations répétées dans une émission de Léon Zitrone, "Les habits du dimanche", ne passent pas inaperçues et commencent à le faire connaître.

    En 1987, il fait la première partie de Gilbert Montagné, sur plusieurs dates de ses concerts. Il participe aussi à ceux de Michèle Torr et de Barry White.

    C’est en 1992, parmi d’autres concours auxquels il participe, qu’il remporte celui des francophonies avec la chanson Au fil de l’eau, composée par son ami de toujours Bernard Di Domenico.

    En 1993, ses prestations vocales ne laissant pas indifférents François Valéry et Marie-France Brière, ils lui proposent de représenter la France au prestigieux concours de l’Eurovision en Irlande. Le 15 mai, il otient une magnifique 4e place avec la chanson Mama Corsica.

    En 1994, il sort son premier album "Puisque c’est l’heure", suivi de "Le cœur à l’envers", qu’il autoproduit en 1995. Il participe à de nombreuses émissions télévisées, notamment « La Chance aux chansons » animée par Pascal Sevran où il interprète Ma vie, en présence d’Alain Barrière.

    En 1997, il participe, sur les conseils d’Eddy Marnay, à un casting pour interpréter un rôle dans la comédie musicale en préparation, "Notre Dame de Paris". Convaincu par sa prestation lors de la chanson Déchiré, Luc Plamondon lui confie le rôle du capitaine Phœbus. La chanson Belle sera élue chanson de l'année lors des Victoires de la musique, en 1999. La même année, la comédie musicale "Notre Dame de Paris" est élue meilleur spectacle.

    Parallèlement, en 1998, il signe un contrat avec Sony et doit gérer la sortie de son 3e album, "Prends-moi".

    En 1999, il intègre l’équipe des Enfoirés, et prête sa voix pour l’adaptation française des dessins animés "Mulan" et "Le Prince d'Égypte".

    En 2000, il décide de quitter la troupe de Notre Dame de Paris pour se consacrer plus amplement à la sortie de son quatrième album, "Chrysalide", dont une des chansons, Que tu reviennes, est écrite par Calogero. Pour le générique d’un film qu’il autoproduit, Patrick Sébastien lui demande d’écrire celui de la chanson T’aime. En peu de temps, son quatrième album est double disque d’or. Il s'offre pour la première fois la scène de l’Olympia, en octobre, où il fait salle comble.

    Il continue d’écrire et compose le premier single de Julie Zenatti, Si je m’en sors, qui connaîtra un très fort succès.

    En 2002, il sort un cinquième album, "Patrick Fiori", avec un premier single, Marseille, écrit par Jacques Veneruso, et collabore pour la première fois avec Jean-Jacques Goldman, qui lui signe quatre titres dont Je sais où aller.

    En 2003, il part en tournée dans toute la France et en Belgique, avec, pour commencer, le Palais des Sports. Il s'entoure des mêmes musiciens rencontrés lors de la tournée "Chrysalide".

    En 2005 sort son nouvel album "Si on chantait plus", dont est extrait le single Toutes les peines, composé de nouveau par Jean-Jacques Goldman. S'en suivra une longue tournée d'avril 2005 à septembre 2007, avec deux dates à l'Olympia.

    En 2007, il sort le single 4 mots sur un piano, qu'il interprète avec Jean-Jacques Goldman et Christine Ricol. Le titre reste numéro 1 des charts français pendant deux semaines, vendu à ce jour à 175 000 exemplaires.

    En novembre 2008, il sort un nouvel album, "Les choses de la vie", composée de reprises de B.O. de films dont Le Parrain, Les parapluies de Cherbourg ou encore Borsalino. Le premier single, Liberta, en est d'ailleurs tiré. On trouve néanmoins deux textes inédits mis sur des B.O jusqu'alors sans texte. Le premier d'Ariane Quatrefages, sur la musique de Jeux interdits, et le deuxième, Les Montagnes d'Arménie, signé de Patrick Fiori sur la B.O. de Mayrig. C'est le premier album où il chante en italien, en espagnol et en anglais, dans un duo avec Tina Arena, sur la musique de Fame. La quasi-totalité de l'album a été enregistré avec l'orchestre philharmonique de Budapest.

    Une tournée débute en mars 2009, avec toujours la même équipe de musiciens. Patrick a décidé de séparer ses concerts en deux parties : la première étant consacré au nouvel album, et la seconde reprenant des titres plus anciens.

    En juillet 2009, Patrick devient papa d'un petit garçon avec sa compagne Ariane, qu'il a épousé en 2008.

         
        
     

    votre commentaire
  •  

    Il incarne Phoebus.

    Phœbus de Châteaupers est le Capitaine de la garde.

    Volage, il est séduit par Esméralda, alors qu'il la sauve d'une tentative d'enlèvement. Il entraîne alors la belle gitane, malgré la jalousie de Fleur-de-Lys, sa fiancée, dans un hôtel borgne. Il est alors poignardé par Frollo, jaloux de sa relation avec Esméralda, et laissé pour mort.

    La jeune femme sera accusée du pseudo-meurtre et exécutée. Phœbus se remettra de ses blessures et finira marié.


    votre commentaire
  • Luck Mervil, né le 20 octobre 1967 à Port-au-Prince, en Haïti, est un auteur-compositeur-interprète, musicien, acteur et animateur de télévision québécois d'origine haïtienne.

    Il habite jusqu'à l'âge de 4 ans à New-York, où son père dirige une société de limousines. Il part ensuite avec sa mère pour le Québec. C'est là qu'il va faire carrière dans la musique aussi bien en solo qu'avec son groupe.

    En 1987, il fonde le groupe Rudeluck avec un de ses amis Rudy Toussaint.

    En 1992, Rudeluck participe à "L'Empire des Futures Stars" et ressort vainqueur.

    En 1993 paraît alors le premier album du groupe.

    En 1994, il participe aux Francofolies de Montréal et au Festival d'été de Québec où il connaît un immense succès. C'est d'ailleurs aux Francofolies que Luc Plamondon remarque Luck. Rudeluck donne ensuite des concerts au Printemps de Bourges et aux Francofolies de la Rochelle.

    En 1995, le groupe fait deux tournées en France et y lance l'album "Rudeluck".

    En 1996, Luck enregistre un album anglophone en solo et entreprend une tournée au Canada.

    En 1997, il participe à la Fête du Canada et co-anime le gala Francofêtes, à Montréal, diffusé dans toute la francophonie. Luck obtient ensuite un rôle dans le feuilleton "Sauve qui peut" au Québec.

    En 1998, il se fait connaître en France en obtenant le rôle de Clopin dans la comédie musicale "Notre-Dame de Paris", du duo Plamondon-Cocciante. Il sera également choisi pour faire partie de la distribution du spectacle présenté à Londres, en version anglaise.

    En 2000 paraît "Luck Mervil", un album solo, dans lequel il reprend plusieurs titres connus d'artistes québécois tels que Claude Dubois, Richard Desjardins et Robert Charlebois.

    L'année suivante, il fait ses débuts au cinéma en jouant dans le film "Betty Fisher et autres histoires", du réalisateur français Claude Miller. On le retrouve également dans l'émission de télévision "MixMania" et le spectacle "Génération Motown".

         
         
      

    votre commentaire
  •  


    Daniel Lavoie est un auteur-compositeur-interprète et pianiste canadien, né le 17 mars 1949 à Dunrea, Manitoba, au Canada.

    Sa mère est musicienne et son père commerçant. Il a 5 frères et soeurs. Il apprend à jouer du piano dès son jeune âge.

    Il a reçu une éducation très traditionnelle chez les Jésuites, à Saint Boniface. Sa mère a toujours voulu qu'il soit prêtre.

    Alors qu'il est âgé de 19 ans, il obtient un prix à l'émission Jeunesse oblige de Radio-Canada.

    Par la suite, il joue et chante dans deux groupes musicaux différents, tant en anglais qu'en français. Sa carrière décolle vraiment après une tournée sur le sol québécois en 1970.

    Le grand public découvre Daniel Lavoie en 1979, avec la sortie de "Nirvana bleu", dont les chansons Angéline, La danse du smatte et Boule qui roule, tournent beaucoup à la radio. L'album est louangé par la critique française, ce qui vaut à son auteur trois semaines de succès au Petit Montparnasse à Paris.

    Au Québec, Daniel Lavoie reçoit, à l'automne 1980, le Félix de l'interprète masculin de l'année.

    En 1981, le chanteur lance les albums "Craving" (en anglais) et "Aigre-doux, how are you ?" (en français). La même année, il présente son nouveau spectacle au Théâtre de la Ville à Paris. Malgré le peu de succès commercial de ses récents albums, sa réputation grandit et il remporte de nouveau le Félix de l'interprète masculin de l'année 1981.

    En 1982, il se produit au théâtre Bobino à Paris et au Festival de Bourges. Il effectue également une tournée en Belgique, en Suisse et au Québec.

    En 1983, il investit quinze mois d'écriture et un budget considérable dans la réalisation de l'album "Tension attention", qui remporte 3 Félix en 1984. La chanson Ils s'aiment dépasse les 2 millions d'exemplaires vendus en Europe et au Québec, et est enregistrée en anglais, en espagnol et en portugais.

    A la suite de ce succès, Daniel devient co-propriétaire, avec Rehjan Rancourt, de la maison de disque Trafic.

    En 1985, il participe à la Fondation Québec-Afrique en chantant dans le projet collectif « Les Yeux de la faim ».

    En 1986, il enregistre, à Londres, l'album "Vue sur la mer". À la suite d'un référendum radiophonique en direct dans cinq pays, la chanson Je voudrais voir New York remporte, en juillet 1987, le Trophée Renonciat attribué par la Communauté radiophonique des programmes de langue française. À l'automne, Daniel Lavoie triomphe avec sa série de cinq spectacles à l'Olympia de Paris, complète une tournée de 21 villes européennes et reçoit à nouveau le Félix de l'artiste s'étant le plus illustré hors Québec. Il termine l'année en remportant pour la seconde fois le Victoire de l'album francophone de l'année ("Vue sur la mer").

    Au début de 1988, il est invité de la chanteuse américaine Liza Minelli lors du spécial télévisé "Liza".

    En septembre, en compagnie de Michel Rivard, de Sting, de Peter Gabriel et de Bruce Springsteen, il participe à "Human Rights Now", un spectacle au profit d'Amnistie internationale présenté au Stade Olympique de Montréal. D'ailleurs, Daniel Lavoie est un homme engagé, il est le porte parole de la fédération canadienne pour l'alphabétisation en français (FCAF) et de la fondation pour la recherche sur le diabète juvénile.

    En mai 1990, il lance l'album "Long courrier" qui atteint rapidement le sommet du palmarès Radio-Activité. Il remporte à l'automne le Félix de l'album Pop-rock de l'année. A la même époque, les FrancoFolies de Montréal présentent "La fête à Daniel Lavoie", un spectacle donné en son honneur.

    En 1991, il fait ses débuts au cinéma dans le film "La fabuleux voyage de l'ange", de Jean-Pierre Lefebvre. Il y compose aussi la musique et la chanson thème.

    Entre-temps, en 1992, est paru "Here in the heart", un troisième album en anglais qui reçoit un bon accueil au Canada anglais. Insérée à l'intrigue d'un épisode de la série américaine General Hospital en janvier 1993, la chanson Weak For Love ouvre une porte du marché américain à Lavoie, qui enregistre l'album "Woman To Man" à cette fin à Los Angeles, en 1994.

    En 1995 et au terme d'une longue saga judiciaire paraît enfin "Ici", un nouvel album original en français.

    Les années 1998 et 1999 sont deux années charnières pour Daniel. Il s'installe à Paris durant plus de 7 mois afin de participer au drame musical du duo Plamondon-Cocciante, "Notre-Dame de Paris". Il poursuivra l'aventure de mai à septembre 2000 en suivant son personnage dans la version anglaise du spectacle.

    A l'automne 2000, il rentre au Québec. En hivers, il participe à l'album "Noël ensemble", au profit de la lutte contre le Sida, et chante sur "Un trésor dans mon jardin", un album destiné aux enfants.

    En juillet 2001, il participe au spectacle d'ouverture des Jeux de la Francophonie à Ottawa. En novembre, il remonte sur scène avec la troupe de "Notre-Dame de Paris" pour deux concerts excpetionnels à Montréal. Il terminera l'année en tournant le film "The book of Eve" de Claude Fournier, dans le rôle d'un exilé roumain.

    En 2002, il revient en France dans le rôle de l'Aviateur, dans le spectacle musical "Le Petit Prince", au Casino de Paris. Il compose aussi des chansons pour d'autres artistes tels que Bruno Pelletier, Maurane ou Nourith.

    En 2003, il incarne Félix Leclerc dans une série télévisuelle. Sa prestation comme comédien est critiquée, mais son interprétation de trente chansons est accueillie favorablement.

    En 2004, il sort "Comédies Humaines", son nouvel album.

    En 2007 sort "Docteur Tendresse". Daniel Lavoie a repris la plume pour livrer 13 remèdes. Il collabore aussi avec ses compères d'écriture pour les textes (Patrice Guirao, Brice Homs, Marie Nimier, Jean Rouaud et Allain Leprest).

    Côté vie privée, Daniel est marié à Louise Dubuc. Il a 3 enfants. Toute la famille habite dans une ferme à 50 km de Montréal. Sa femme est aussi son éditrice et co-signe souvent les chansons de son mari. Son plus jeune fils lui a également servit de conseiller pour ses disques pour enfants.

         
         
        

    votre commentaire
  •  

    Il incarne Frollo.

    Claude Frollo est l'archidiacre de la cathédrale Notre-Dame.

    Il recueille un enfant abandonné, difforme, qu'il élève et nomme Quasimodo. Il le nomme sonneur des cloches. 

    Alors qu'une jeune danseuse tsigane, Esméralda, vient se produire sur le parvis de Notre-Dame, il en tombe profondément amoureux. Pour se libérer de sentiments qu'il juge coupables, il fait interdire le parvis de la cathédrale à la jeune fille, sans succès. Par la suite, il tente de l'enlever avec l'aide de Quasimodo, mais elle lui échappe. Il la dénonce ensuite à l'official, en l'accusant de sorcellerie.

    À trois reprises, il tentera de posséder la Esméralda par la force ou la menace d'une condamnation à mort, sans y parvenir.

    Esméralda est finalement livrée au bourreau. Alors qu'elle est pendue au gibet en place de Grève, Frollo est précipité du haut des tours de Notre-Dame par Quasimodo, qui venge ainsi la gitane. Frollo meurt en même temps que la jeune fille.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique