• Le spectacle commence au moment où le destin de Mozart bascule : Colloredo devient le nouveau prince-archevêque de Slazbourg. C'est un homme austère et autoritaire qui s'avère totalement hermétique à la musique de Mozart et allergique à la fougue et à l'impertinence du personnage.

    Mozart a 20 ans. La vie à Salzbourg devient vite intenable. Il décide alors de quitter la ville, en compagnie de sa mère, en quète d'un avenir meilleur dans une capitale européenne. Le périple du compositeur va être jalonné d'échecs et de cruelles déconvenues. Aucune cour européenne ne l'engage. Il connait sa première déception amoureuse avec Aloysia Weber. Sa mère meurt à Paris, une ville qui le rejette et l'humilie. Quand il rentre à Salzbourg, c'est pour apprendre le décès de l'impératrice d'Autriche. Le compositeur est alors dépêché à Vienne en compagnie de Colloredo afin de rendre hommage au nouvel Empereur, Joseph II... Vienne, capitale européenne de la musique, va sceller son destin.

    Mozart va y connaître la gloire, l'amour, la rivalité, puis la chute et la misère. Il va mourir dans le plus grand dénuement en laissant sa plus belle oeuvre, le Requiem, inachevée...


    votre commentaire