• PIERRE REGGIANI

    Pierre Reggiani est né le 2 mai 1922 à Reggio-Emilia, dans le nord de l'Italie.

    Alors qu'il est encore tout jeune, en 1931, sa famille fuit le régime fasciste et arrive en France, où son père ouvre un salon de coiffure.

    Très vite attiré par le cinéma, il monte à Paris et obtient le premier prix de comédie au Conservatoire des arts cinématographiques en 1937. C'est alors que Jean Cocteau le remarque et lui offre un rôle dans sa pièce "Les enfants terribles".

    A l'aube de a seconde guerre mondiale, il fait de la figuration dans "Conflit", "Saturnin" et "Nuit de décembre".

    En mars 1940, il débute sur les planches dans la pièce de Roger Vitrac, "Le loup garou". C'est un beau succès qui l'incite à prendre des cours de comédie et de tragédie. Il fait ensuite ses débuts à l'écran dans "Le voyageur de la toussaint", de Louis Daquin. Il confirme avec "Le carrefour des enfants perdus".

    Il devient un acteur de premier plan grâce à ses rôles de héros romantique dans "Les Amants de Verone", film à succès de Cayatte avec Anouk Aimée, et surtout "Casque d'or" de Jacques Becker. Il y incarne avec panache un ouvrier au sang chaud, fou amoureux de Simone Signoret, et qui connaîtra au destin tragique.

    Sa carrière cinématographique se partage dès lors entre la France et l'Italie, le pays dont il est originaire. Jean-Pierre Melville insiste pour faire tourner cet acteur aux allures d'ours mal léché dans "Le Doulos" en 1962, puis dans "L'Armee des ombres", un film sur la Résistance qui marque les retrouvailles du comédien avec Signoret.

    En 1963, il apparaît dans "Le Guépard" de Visconti et triomphe dans "Les Séquestrés d'Altona" de Sartre.

    Dans le même temps, il fait ses début de chanteur grâce à Jacques Canetti. Remarqué par Brel et Barbara, il connaît un grand succès en 1967 avec son deuxième album, sur lequel figurent notamment Les loups sont entrés dans Paris et sa version du Déserteur, de Vian.

    Vedette de music-hall avec des succès comme "Sarah", "Il suffirait de presque rien", "Le Barbier de Belleville" ou encore "L'Italien", Serge ne délaisse pas pour autant le Septième art. Il est Paul le journaliste, l'un des quinquagénaires de "Vincent, François, Paul et les autres", dans les années 70, il tourne trois films avec un autre cinéaste très populaire, Claude Lelouch, notamment "Le Chat et la souris", avec Michèle Morgan.

    Dans les années 80, il est à l'affiche d'un nouveau portrait de groupe nostalgique dans "La Terrasse" de Scola. Il y a pour partenaire Marcello Mastroianni, qu'il retrouvera dans "L'Apiculteur".

    Très éprouvé par le suicide de son fils Stephan, musicien, en 1980, il se fera plus rare sur scène comme sur les plateaux de cinéma. Il participera néanmoins à des projets audacieux, tels que "Mauvais sang" de Carax, ou "J'ai engagé un tueur", du Finlandais pince-sans-rire Aki Kaurismäki.

    Se consacrant à d'autres formes d'expression artistique, comme la peinture, il tourne sous la direction de son fils Simon, un film aux accents autobiographiques, "De force avec d'autres" en 1992.

    En 1997, il appraît une dernière fois au cinéma dans le film "Héroïne".

    A plus de 70 ans, il continue d'enregistrer des disques et de donner des récitals. En 2000, il sort un album intitulé "Enfant, soyer meilleurs que nous".

    En 2003, on le retrouve sur la scène du Palais des Congrès, dans le rôle du grand père des "Demoiselles de Rochefort".

         


     


  • Commentaires

    1
    julien chal
    Jeudi 15 Décembre 2011 à 16:29
    si je puis me permettre vous confondez PIERRE REGGIANI et SERGE REGGIANI, Pierre en effet n'a jamais né dans les amants de Verone ni n'est né en 1922 et avait encore moins un fils prénommé STEPHAN qui s'est suicidé , c'est SERGE dont le fils s'est suicidé
    2
    Nadiejda
    Mercredi 14 Septembre 2016 à 12:48

    Comme le dit Julien Chal, vous confondez avec Serge Reggiani. Le commentaire date de 2011 et vous n'avez toujours pas rectifié... Pierre Reggiani est né en juin 1949. Pour sa carrière, voir sur Wikipédia ou sur le site de son agent (Armedia). Le lien : http://www.artmedia.fr/fiche.cfm/202375-pierre-reggiani.html

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    JLV
    Lundi 26 Juin 2017 à 17:17

    Et c'est Serge Reggiani, le merveilleux interprète de Casque d'or de Jacques Becker

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :