• PHILIPPE CANDELON

     

    Philippe Candelon est un chanteur, comédien, compositeur et photographe né en 1963, dans le Gers.

    En 1985, il débutz dans la troupe de Roger, "Louret Les Baladins en Agenais," après avoir été, pendant deux ans, élève de l’école de Marianne Valéry à Monclar d'Agenais.

    Très vite, il interprète les rôles de jeunes premiers du répertoire classique, tels que "L'Avare", "Le Barbier de Séville", "Le Jeu de l'amour et du hasard"..., et participe à la création de nombreuses pièces de Roger Louret.

    Mais très vite, ce sont les spectacles musicaux qui vont le révéler au public.

    En 1995, la consécration vient avec "Les Années Twist" aux Folies Bergère, pour lequelle la Compagnie obtiendra le Molière du Meilleur Spectacle Musical. Suivront ensuite "Les Années Zazous" et "La Fièvre des Années 80", toujours aux Folies Bergères. Il jouera ensuite le rôle du Baron dans "La Vie parisienne" à Bercy.

    Entre-temps, il est remarqué par Catherine Lara qui lui propose d’enregistrer le générique du feuilleton "Terre indigo" avec Barbara Scaff, sa partenaire de scène. La chanson sera le grand succès de l’été 1996. Le duo Scaff-Candelon signe dans la foulée un album, dont plusieurs singles seront tirés Pa bo en ba, Cinéma, Train de nuit...

    Il participe également pendant plusieurs années aux "Années Tubes" sur TF1.

    Après l’an 2000, s’écartant momentanément de la Compagnie Roger Louret, on le retrouve dans la comédie musicale "Roméo et Juliette" au Palais des Congrès de Paris, où il est la doublure de Monsieur Capulet, de Paris et du Prince de Vérone.

    En 2003, il est Simon Danme dans "Les Demoiselles de Rochefort".

    Mais son désir de s’éloigner de l’univers parisien et son goût prononcé pour l’Espagne et pour la marche le poussent à partir sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui vont l’aiguiller petit à petit vers le monde de la photographie.

    Il expose aujourd’hui dans toute la France et même à l’étranger, mêlant désormais le chant à la photographie.

    Fort d’une inspiration nouvelle lui permettant d’écrire ses propres chansons, il sort en janvier 2007 son premier album solo "Devant vous".

    En 2008 il tourne dans tout le pays avec le spectacle "Camino de Santiago", qu’il donne également dans sa version anglaise et espagnole, et participe à la création à Monclar du "Fantôme de L’Olympia", premier grand spectacle musical consacré à l’œuvre de Gilbert Bécaud, qui est présenté à Paris en 2010.

    On le retrouve en mars 2010 au Grand Rex de Paris dans le nouveau spectacle musical de Roger Louret, "Au bonheur des Tubes".

         
         
         
      

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :